Alberto Gironella (1929-1999)

Alberto Gironella - Arte Latinoamericano Paris
© Rogelio Cuéllar

26 septembre 1929 – 2 août 1999, Mexico, Mexique

Peintre. Alberto Gironella écrit des poèmes mais abandonne ses études littéraires pour la peinture. Gironella réalise sa première exposition en 1952. Il gagne en 1959 le premier prix de la Biennale des Jeunes Artistes de Paris et de la Biennale de Saõ Paulo. Julio Cortazar sera l’un de ses plus fervents admirateurs. Alberto Gironella est principalement connu pour ses couleurs vives et fantaisistes et ses collages. Il se positionnait contre la “conscience sociale” qui selon lui brimait la créativité. Il fut l’un des fers de lance de “La Ruptura”, mouvement artistique où les peintres rejetèrent l’art académique de l’École Mexicaine de Peinture.

Peu de choses sont sus sur son passé. Il fut marié avec Carmen Parra, une peintre mexicaine, dont il eut un fils, Emiliano Gironella, également artiste. Bien qu’il fut ami avec André Breton qui fit beaucoup pour promouvoir son travail, Gironella se décrivait plus comme un artiste baroque que comme un artiste surréaliste.

Alberto Gironella décède le 2 août 1999 à l’âge de 70 ans. Il reste à ce jour l’un des membres les plus éminents des Surréalistes Mexicains.

Ses derniers travaux mettent en scène la chanteuse Madonna qu’il considérait comme une réelle artiste surréaliste selon ses propos. Ces productions sont un le mélange de son héritage latino-américain et des influences européennes acquises au cours de sa carrière. On trouve les tableaux d’Alberto Gironella au Palais des Beaux-Arts, Musée d’Art Moderne, musée Carrillo Gil et Rufino Tamayo de Mexico.

Alberto Gironella | Artistas de Ruptura

Réalisateur : tvmacay

Membre du noyau dur de la Generación de la Ruptura, Gironella, né à Mexico le 26 septembre 1929, a commencé sa carrière d’abord par la poésie, puis par la peinture, la sculpture et la gravure, devenant un maître du collage. Influencé par l’appropriation post-moderniste et le néo-baroque, il mélange dans son travail des photographies et de multiples objets tels que des boîtes de conserve, des paquets de cigarettes, des étiquettes, des capsules de bouteilles et s’inspire d’éléments aussi différents que le leader de la révolution mexicaine Emiliano Zapata, la chanteuse Madonna, le cinéaste Luis Buñuel et le philosophe Nietzsche. Ses œuvres ont été exposées dans des musées et des galeries en Espagne, à Paris, au Mexique, à Madrid, à New York et à Belgrade, entre autres.

Peintures

Oeuvres d’Alberto Gironella

Zapata, 1972 Technique mixte 146 x 114 cm

Zapata

1972, technique mixte, 146 x 114 cm

Hommage à Vélasquez Francisco Lescano dans l'atelier, 1965 Huile sur toile 138 x 181 cm

Hommage à Vélasquez Francisco Lescano dans l’atelier

1965, huile sur toile, 138 x 181 cm

Madonna à l'urinoir, 1993 Technique mixte 100 x 180 cm

Madonna à l’urinoir

1993, technique mixte, 100 x 180 cm

Hommage à Picasso, 1971 Technique mixte 150 x 210 cm

Hommage à Picasso

1971, technique mixte, 150 x 210 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition