Alejandro Otero (1921-1990)

Alejandro Otero - Arte Latinoamericano Paris
© Anonyme

7 mars 1921, El Manteco, Venezuela – 13 août 1990, Caracas, Venezuela

Sculpteur, peintre. En 1939, Alejandro Otero commence ses études à l’Ecole d’Arts Plastiques et d’Arts Appliqués de Caracas, où il y reste 6 ans. Il s’installe à Paris en 1945 et fait partie du groupe des “Los Disidentes” (Dissidents), avec comme membres connus Narciso Debourg entre autres.

Ses voyages en Hollande le conduisent à voir les travaux de Piet Mondrian, qui l’influencent beaucoup sur son oeuvre. Il commence à réaliser des collages géométriques qui s’inscrivent dans le courant de l’art cinétique et de l’Op Art. Otero revient à Paris en 1960 après un long séjour au Venezuela. Puis, il abandonne progressivement la peinture et crée des sculptures faites d’acier, de verre et de formes géométriques complexes, inédites pour l’époque et qui marquent durablement les esprits.

En 1987, Otero, interessé par la technologie, collabore avec le Centro de Investigaciones IBM de Caracas pour réaliser les tout premières oeuvres d’art par ordinateur. Réalisés avec l’assistance de l’architecte Ana Margarita Blanco, ces dessins novateurs et avant-gardistes pour l’époque, combinant son obsession géométriques et la recherche de la couleur, sont intitulés “Saludos al siglo XXI”, et sont présentés comme des hommages à la science.

Il décède en 1990 à l’âge de 69 ans. Pour lui rendre hommage, le musée d’art La Rinconada se renomme Museo Alejandro Otero. L’artiste donne également son nom à un prix des arts plastiques donné chaque année au Vénézuela.

Oeuvres d’Alejandro Otero