Antonio Dias (1944-2018)

Antonio Dias - Arte Latinoamericano Paris

© Ute Schendel – NY Times

22 février 1944, Campina Grande, Brésil – 1 août 2018, Milan, Italie

Plasticien. Dias et sa famille ont déménagé de Campina Grande à Rio Janeiro en 1957. Il commence à y travailler comme graphiste et s’adonne à l’art pendant son temps libre. Dans les années 1960, Dias fréquente l’atelier de l’artiste Oswaldo Goeldi à l’Escola Nacional de Belas Artes.

Il travaille d’abord avec des sculptures géométriques abstraites, puis passe au papier et à la toile. Après avoir remporté le prix de peinture de la Biennale des Jeunes 1965 à Paris, Dias s’installe à Paris en 1967. Lorsqu’on lui refuse une prolongation de ses papiers français en mai 1968, il s’installe à Milan. Plusieurs artistes visuels sont engagés comme assistants, dont Marcos Chaves.

L’artiste utilise le rouge, le blanc et le noir, ce qui confère à son travail un caractère graphique violent et immédiat. Ses oeuvres se moquent du soutien apporté par les États-Unis au régime militaire brésilien. Des protubérances molles apposées sur les surfaces, en forme d’os ou de phallus, donnaient à ses premières peintures une dimension érotique. Dias a toujours rejeté l’association avec le mouvement Pop art américain, même si les critiques et les conservateurs ont souvent établi des comparaisons entre son travail et ce mouvement.

Atteint d’un cancer des poumons, il décède d’une tumeur au cerveau à l’âge de 74 ans le 1er août 2018 à Milan. Une rétrospective de son travail a eu lieu en 2019 à la Sharjah Art Foundation, aux Emirats Arabes Unis.

antonio dias | art basel ovr:20c

Réalisatrice : Nara Roesler

Art Basel OVR:20c | La Galeria Nara Roesler est fière d’annoncer sa participation à la dernière itération des Online Viewing Rooms de @ArtBasel, OVR:20c, qui se concentre exclusivement sur les œuvres d’art produites au cours du XXe siècle. À l’occasion de cet événement exclusif, la Galeria Nara Roesler présentera une sélection d’œuvres des artistes Antonio Dias et Karin Lambrecht. Notre présentation #artbasel vise à revoir une période négligée au Brésil -1980/90- à travers des œuvres créées par des artistes brésiliens emblématiques de différentes générations, qui ont signalé des alternatives opportunes et pertinentes à la peinture. #artbaselOVR20c sera lancé le 28 octobre à midi (CET) et restera en ligne jusqu’au 31 octobre à minuit (CET), avec des journées publiques du 30 au 31 octobre.

Peintures

Oeuvres d’Antonio dias

Untitled, 2014, technique mixte, 47.2 x 82.7 x 2.4 cm

Untitled

2014, technique mixte, 47.2 x 82.7 x 2.4 cm

Sem título, 1968, technique mixte, 20.5 x 32.5 cm

Sem título

1968, technique mixte, 20.5 x 32.5 cm

Untitled, 1994, huile sur toile, 79.4 x 140.3 cm

Untitled

1994, huile sur toile, 79.4 x 140.3 cm

The Illustration of Art / Uncovering the Cover-Up, technique mixte

The Illustration of Art / Uncovering the Cover-Up

1973, technique mixte, 35 4/5 × 53 1/2 in | 91 × 136 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Galería Antígona

1963, Buenos Aires, Argentine

Galería La Ruche

1967, Buenos Aires, Argentine

Galería Latinoamericana

1972, La Havane, Cuba

Galería Pecanins

1977, avec le groupe “Grabas”, Mexico, Mexique

Récompenses

Premio de Grabado “Cordero Guerra”

1969, Rio de Janeiro, Brésil

Premio Grabado Salon Nacional Buenos Aires

1970, Buenos Aires, Argentine

Premio Adquisición, Salón de Artes Plásticas

1972, Córdoba, Argentine

Prix de la Ville de Monaco

1991, Monte Carlo, Monaco

Segundo Premio, Salón de artes Plásticas

2004, La Pampa, Argentine

Publications

Pintores Argentinos del Siglo XX : Cugat

1982, Fermin Fevre, Centro Editor de América Latina

Delia Cugat, Sergio Camporeale (1989-1992)

1992, Damian Hayon, édition inconnue