Armando Morales (1927-2011)

Armando Morales - Arte Latinoamericano Paris
© El País

15 janvier 1927, Granada, Nicaragua – 16 novembre 2011, Miami

Peintre. Armando Morales est le plus jeune de ses 6 frères, dans une famille très pieuse. Adolescent, il commence à dessiner des paysages, ce que remarque ses professeurs. L’Ecole des Beaux-Arts de Managua lui apprendra d’autres techniques. Mais un an avant le diplôme, son père meurt et il est obligé de travailler pour faire vivre sa famille. Il gagne cependant un prix en 1956, et en 1966, Morales s’installe à New York.

En 1970, son style figuratif ancré dans les paysages s’accorde très bien avec les fruits, doux et sensuels sous son pinceau, et l’artiste continuera avec les nus. Il s’installe à Paris en 1984 grâce à une nomination honorifique en tant que diplomate. La a galerie Claude Bernard l’exposera toujours, jusqu’en 2000. Il décède brusquement en 2011 à Miami, des suites d’un grave accident.

Il est considéré comme l’un des peintres nicaraguayens les plus célèbres de son temps. Son style pictural unique, entre sensualité, mystère et mélancolie, fut exposé de nombreuses fois à l’époque par de grands musées américains et européens. 

Oeuvres d’Armando Morales