Cândido Portinari (1903-1962)

Candido Portinari - Arte Latinoamericano Paris
© Anonyme

29 décembre 1903, São Paulo – 6 février 1962, Rio de Janeiro, Brésil

Peintre. Il étudie à l’école des Beaux-Arts de Rio de Janeiro en 1918, et gagne en 1928 la médaille d’or de l’école. Ce prix lui permet de voyager en Europe et il visite l’Espagne, l’Italie, en Angleterre et décide de s’installer à Paris en 1929. Durant son séjour parisien, il découvre la peinture moderne et visite tous les musées de la ville.

Portinari décide de devenir à Rio en 1930. C’est là qu’il recommence à peindre de plus en plus, l’artiste peignant fresque sur fresque, des panneaux tout en étant professeur d’art. Son travail était influencé le social: étant communiste, il était touché par le courage des ouvriers, des planteurs de café surtout. Ses toiles dépeignent leur quotidien difficile, écrasés sous la chaleur étouffante du Brésil, où le bonheur émerge parfois. Une sensualité exacerbée y est toujours présente.

Victime d’une longue intoxication au plomb due à la peinture de l’époque, il succombe à la maladie en 1962 à São Paulo, à l’âge de 58 ans.

C’est le peintre néo-réaliste brésilien le plus important de son temps, qui laisse un héritage artistique impressionnant. Son oeuvre continue toujours d’être exposée aujourd’hui, grâce aux actions du Projet Portinari, créé par le fils unique de l’artiste, João Candido Portinari.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This