Carlos Carnero (1922-1980)

Carlos Carnero - Arte Latinoamericano Paris

© Galerie Castiglia

1924, Montevideo, Uruguay – 1980, Paris

Peintre. Il suivit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts de Montevideo. Carnero s’installe à Paris dans les années 1940, d’abord pour étudier auprès d’André Lhote, puis auprès de Fernand Léger, boulevard de Clichy. Léger reconnaît Carnero comme l’un de ses meilleurs élèves et lui demande de rester secrétaire et assistant de son atelier, poste qu’il occupera même après la mort de Léger en 1955.

Nadia, son épouse, est très rigoureuse dans la transmission de l’oeuvre de Léger. Quand elle forme le Musée Fernand Léger de Biot avec son nouveau compagnon Georges Bauquier, Carnero sera d’une grande aide. À cette époque, il fait également la connaissance de Pablo Picasso et de Joan Miro, dont l’influence se fait sentir dans l’œuvre de Carnero. Au début des années 1960, il s’oriente résolument vers l’abstraction et fait partie du mouvement Tachisme à Paris, qui comprend Hartung et Soulages. Son art s’en ressent, bien que son style soit très inspiré d’abord par Fernand Léger.

Carnero devient professeur vers les dernières années de sa vie à l’école Camondo à Paris. Il se fait reconnaître pour son professionnalisme et sa passion de la peinture qu’il transmet à ses élèves.

Il décède à l’âge de 58 ans. Il a beaucoup exposé à Paris et en Europe et ses œuvres font partie de collections publiques dans le monde entier.

Les coulisses du musée Fernand Léger à Biot

Réalisateur : V. Varin, E. Jacquet, N. Brancato

Reportage par France 3 Provence Alpes Côte d’Azur. Début de la série “En Coulisses” l’occasion de vous faire découvrir l’envers du décor, ce que le public ne voit pas, ce qui se passe avant que les portes n’ouvrent.

On commence par les arrières d’un musée, en l’occurrence celui de Biot consacré à Fernand Léger. Par exemple, souvent des œuvres des collections du musée sont prêtées à d’autres institutions ou doivent être restaurées pour être présentées. Tous ces va et vient et ces opérations se font à l’abri des regards. De son vivant, Carlos Carnero a beaucoup contribué au musée avec la veuve de Fernand Léger.

Peintures

Oeuvres de Carlos Carnero

Etude pour les baigneurs, 1957, 5 x 7 cm, crayon sur papier

Etude pour les baigneurs

1957, 5 x 7 cm, crayon sur papier

Hommage à Picasso, Chaise cubiste, 1949, 61 x 46 cm, huile sur toile

Hommage à Picasso, chaise cubiste

1949, huile sur toile, 61 x 46 cm

Plage à Biot, 1956, 6.75 x 10 cm, technique mixte

Plage à Biot

1956, technique mixte, 6.75 x 10 cm

Deux femmes, 1949, huile sur toile

Deux femmes

1949, huile sur toile, 6,75 x 10 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

ARCOmadrid 2022

2022, Galería de las Misiones, Montevideo, Uruguay

ARCOmadrid 2021

2021, Galería de las Misiones, Montevideo, Uruguay

“Spring New Works 2021”

2021, The Court Gallery, Somerset, Royaume-Uni

ARCOmadrid 2020

2020, Galería de las Misiones, Montevideo, Uruguay

Galerie Louis Soulanges

1970, Paris, France

Distinctions

Professeur d’Arts Plastiques

1960-1980, école Camondo, ENSAD, Paris, France

Fondation du musée Fernand Léger

Avec le compagnon de Nadia Khodassievitch, Georges Bauquier, ils fondent, sur leurs propres fonds, le musée
Fernand Léger de Biot. Carlos Carnero y apporte son assistance.

 

Publications

Ateliers Carlos Carnero (1922-1980)

2019, maison de vente aux enchères Crait-Müller, Paris, France