Emilio Pettoruti (1892-1971)

Emilio Pettoruti - Arte Latinoamericano Paris
© Anonyme

1er octobre 1892, La Plata, Argentine – 16 octobre 1971, Paris

Peintre. Né dans d’une famille prospère d’origine italienne, située dans la bourgeoisie argentine, il bénéficie d’une bonne éducation. Emilio Pettoruti est très tôt attiré par l’art et en particulier par les formes géométriques de sa ville natale. Il a décidé de prendre un intérêt pour l’art sous l’influence de son grand-père maternel, José Casaburi, qui était convaincu de son potentiel artistique. Alors qu’il n’a encore que 14 ans, il décide d’intégrer l’Académie locale des Beaux-Arts. Mais y sort très vite, persuadé qu’il peut continuer en autodidacte. L’artiste commence à faire des caricatures puis part en Italie en 1913, où il étudie les peintres de la Renaissance. Ces études auront une grande influence sur lui, surtout sur la question de la géométrie. Il s’intéresse à la mosaïque. A Paris, il fait la rencontre d’éminents artistes de la scène parisienne, comme Juan Gris et Gino Severini.

Sa période italienne est riche d’enseignement, mais effrayé par le fascisme, il part pour l’Argentine, où il se passionne pour les musiciens. Pettoruti commence la nature morte où la lumière joue un grand rôle.

En 1966, il a publié ses mémoires sous le titre “Une Pintor ante el Espejo” (Un peintre dans le miroir). Il meurt à Paris à l’âge de 79 ans, victime d’une infection hépatique. 

Oeuvres d’Emilio Pettoruti