Emma Reyes (1919-2003)

Emma Reyes - Arte Latinoamericano Paris
© Emma-reyes.com

1919, Bogotá, Colombie – 2003, Bordeaux, France

Peintre. Fille illégitime née d’un père inconnu, Maria Emma Reyes est placée avec sa sœur Helena dans une institution religieuse de la capitale colombienne. Elle subit abus physiques et psychologiques. S’en échappant à l’âge de 18 ans, Reyes est analphabète, sans aucune instruction, et enchaîne les petits boulots pour subsister. En 1947, elle se met à peindre et remporte le concours Roncoroni, puis part pour Paris. Là-bas, Reyes étudie le dessin à l’académie Lhote, et ce dernier la dirige vers les Primitifs au Louvre. Elle expose en 1949 plus de 54 oeuvres. Dans les années 50, Reyes travaille aux les Etats-Unis, au Mexique et en Europe. En 1969, elle envoie à German Arciniegas la première des 23 lettres des « Mémoires par Correspondance », un livre consacré aux voyages et à la peinture.

Son style pictural est imprégné de culture latino-américaine, avec une influence des peintres muralistes mexicains. Scènes familiales, de marché, portraits d’hommes et de femmes abondent dans ses œuvres, retranscrits avec des couleurs, des formes arachnéennes et sinueuses.

Reyes décède en 2003 à Bordeaux, à l’âge de 84 ans. Dix ans plus tard, son autobiographie, “Memoria por correspondencia” sort. Il devient le livre le plus vendu de 2013 en Colombie, et sera traduit en 2017 en français aux éditions Fayard sous le nom de “Lettres de mon enfance”.

En 2017, le musée d’art et d’archéologie du Périgord lui rend hommage à travers la rétrospective Emma Reyes, peintre. En 2021, la chaîne de télé colombienne Señal Colombia diffuse une série de 12 épisodes basée sur sa vie aventuresque intitulée “Emma Reyes, la huella de la infancia“.

¿Quién fue Emma Reyes?

Réalisateur : Señal Colombia

Emma Reyes était une femme mémorable dont l’histoire de la vie est étonnante et dont l’héritage dans les arts visuels et la littérature est important. Cependant, pour beaucoup, son nom est pratiquement un mystère.

Señal Colombia rend hommage à la mémoire de cette grande femme avec “Emma Reyes – La huella de la infancia”, une série de fiction inspirée de son enfance et de son adolescence.

Peintures

Oeuvres d’emma Reyes

Dieu végétal, 1959 Huile sur toile 102 x 83 cm

Dieu végétal

1959, huile sur toile, 102 x 83 cm

Portrait de femme, 1990 Huile sur toile 100 x 73 cm

Portrait de femme

1990, huile sur toile, 100 x 73 cm

Fleurs, fruits et légumes, 1980 Huile sur toile 100 x 80 cm

Fleurs, fruits et légumes

1980, huile sur toile, 100 x 80 cm

Sans titre, 1947 Technique mixte 35 x 24 cm

Sans titre

1947, technique mixte, 35 x 24 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition