Fernando Botero (1932)

Fernando Botero - Arte Latinoamericano Paris
© Getty Images

19 avril 1932, Medellín, Colombie

Dessinateur, peintre, sculpteur. Fernando Botero est recueilli par son oncle au décès de son père qui le force à être torero. Mais effrayé par les taureaux, il se tourne très vite vers le dessin. En 1951, Botero expose ses premiers travaux à 19 ans à Bogotá. L’artiste gagne un prix au Salon des artistes colombiens et avec l’argent, il voyage à Madrid et à Paris. Fernando Botero est autant fasciné par les maîtres anciens que par l’art précolombien, et développe ses personnages gros et voluptueux comme une célébration de la chair.

Ils apparaissent dans les natures mortes, les scènes de famille et les portraits, aussi bien peints que sculptés. La question du pastiche est également abordé par la parodie de grands tableaux comme La Joconde ou les Époux Arnolfini.

Couronné par de nombreux prix et honneurs, “le plus colombien des artistes colombiens” est l’un des rares artistes latino-américains à connaître une reconnaissance internationale.

En raison de son style pictural unique et inimitable, Fernando Botero est souvent surnommé
“le Picasso de l’Amérique Latine”.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This