Julio Le Parc (1928)

Julio Le Parc - Arte Latinoamericano Paris
© Didier Plowy

1928, Mendoza, Argentine

Plasticien. Julio Le Parc étudie à l’école nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires. En 1958, il s’installe à Paris et suit les cours de Victor Vasarely, le “père” de l’art cinétique. C’est par ailleurs à la même époque qu’il s’inscrit dans ce courant artistique, et s’intéresse particulièrement à la reproduction du mouvement, aux lumières et à la couleur.

En 1961, Julio Le Parc rejoint le Groupe de Recherche d’Art Visuel (G.R.A.V), et ses travaux deviennent plus sensoriels, invitant le spectateur à entrer dans le “jeu” de ses oeuvres. En 1966 il expose à New York et gagne le premier prix de la Biennale de Venise. Le Parc soutient le mouvement de Mai 68, ce qui lui vaudra une brève expulsion. La BBC réalise un documentaire sur sa vie et son œuvre la même année.

Julio Le Parc est considéré comme l’un des derniers grands noms de l’art cinétique.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This