Julio Le Parc (1928)

Julio Le Parc - Arte Latinoamericano Paris

© Didier Plowy

1928, Mendoza, Argentine – 

Plasticien. Julio Le Parc étudie à l’école nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires. En 1958, il s’installe à Paris et suit les cours de Victor Vasarely, le “père” de l’art cinétique. C’est par ailleurs à la même époque qu’il s’inscrit dans ce courant artistique, et s’intéresse particulièrement à la reproduction du mouvement, aux lumières et à la couleur.

En 1961, Le Parc est le membre fondateur du Groupe de Recherche d’Art Visuel (G.R.A.V), et ses travaux deviennent plus sensoriels, invitant le spectateur à entrer dans le “jeu” de ses oeuvres. En 1966 il expose à New York et gagne le premier prix de la Biennale de Venise. L’artiste soutient le mouvement de Mai 68, ce qui lui vaudra une brève expulsion. Défenseur des droits de l’homme, il lutta contre les dictatures d’Amérique Latine. La BBC réalise un documentaire sur sa vie et son œuvre la même année.

Julio Le Parc est considéré comme l’un des grands noms de l’art cinétique. Ses œuvres sont présentes dans les collections de musées internationaux prestigieux tels que le MALBA de Buenos Aires, le MoMA de New York, le Centre Pompidou et la Tate Modern de Londres.

En 2012, est inauguré l’Espace Culturel Julio Le Parc à Mendoza, sa ville natale.

L’art en toucher et en mouvement de Le Parc

Réalisateur : Arte

Dans le sous-sol de sa maison-atelier de Cachan, en banlieue sud de Paris, l’artiste argentin de 91 ans Julio le Parc nous ouvre sa caverne d’Ali Baba, ode à l’art cinétique. Avec ses œuvres qui frétillent, il fait bouger les lignes : basta la contemplation et la passivité, l’heure est à l’interactivité.

Retrouvez Tracks sur les réseaux sociaux : Facebook : http://facebook.com/TracksARTE Instagram : https://www.instagram.com/ARTEtracks Twitter : http://twitter.com/tracks_ARTE

 

Peintures

Oeuvres de Julio Le Parc

Alchimie 90, 1990 Acrylique sur toile 195 x 260 cm

Alchimie 90

1990, acrylique sur toile, 195 x 260 cm

Continuel-lumière-mobile, 1962 Technique mixte 220 x 200 x 30 cm

Instabilité proposition architecturale

1963, technique mixte, 100 x 150 cm

<br />
Seuil de perception, continuel-lumiére-mobile , 1960–1962, technique mixte,<br />
177.5 x 160 x 19.7 cm

Seuil de perception, continuel-lumière-mobile

1960–1962, technique mixte, 177.5 x 160 x 19.7 cm

Instabilité proposition architecturale, 1963 Technique mixte 100 x 150 cm

Continuel-lumière-mobile

1962, technique mixte, 220 x 200 x 30 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

“Train-Fantasmes”

2023, Foire foraine d’art contemporain, Espace Centquatre, Paris, France

“Elemental Perception”

2023, Galloire, City Walk, Dubai, Émirats arabes unis

“Quintaesencia | Julio Le Parc”

2023, Museo de Arte Contemporáneo Atchugarry (MACA), Manantiales, Uruguay

“Le Groupe de recherche d’art visuel”

2022, Galerie Denise René, Paris, France

Galerie Závodný

2020, Mikulov, République tchèque

“Julio Le Parc à Sèvres”

2019, Galerie de Sèvres, France

“Réels et virtuels 1958 – 2019”

2019, Centre des Arts, Enghien-les-Bains, France

Fondation Amelita Fortabat

2013, Buenos Aires. Argentine

Casa Daros

2013, Rio de Janeiro, Bresil

Inauguration du Centro Cultural Julio Le Parc

2012, Mendoza, Argentine

L’œil du cyclope. Œuvres de 1959 à 1971

2011, Galerie Bugada & Cargnel, Paris, France

Otra Mirada

2010, Centro cultural Borges, Buenos Aires, Argentine

Récompenses personnelles

Prix SpeciaI International Di Tella

1964, Buenos Aires,  Argentine

Grand Prix international de Peinture

1966, Biennale de Venise, Italie

Prix Graphique Ibizagrafic 78

1978, musée d’art contemporain, lbiza, Espagne

Premier Prix

1987, 1e Biennale Internationale de Peinture, Cuenca, Equateur

Récompenses avec le G.R.A.V

Médaille d’Or

1963, Biennale de Saint Marin, Italie

Premier Prix travail d’équipe

1963, Biennale de Paris, France

Publications (sélection)

Julio Le Parc : L’œuvre infinie

2021, Julio Le Parc, Centre Contemporain de la Matmut, éditions du Canoë

Grande monographie

2019, Serge Lemoine, Jean de Loisy, Gérard Fromanger, François Morellet, Pablo Neruda, coédition Exils / Éditions du Canoë

Sois artiste et tais-toi ! Textes 1959-2017

2017, Julio Le Parc, éditions du Canoë

Julio Le Parc : Bifurcations

2017, Hans Ulrich Obrist, Julio Le Parc, Jérôme Sans, galerie Perrotin

Variations autour de la Longue Marche

2015, Pierre-Alexis Dumas, éditions Actes Sud

Julio Le Parc : Voleur de paroles

2013, Julio Le Parc, éditions Jannink

Julio Le Parc : Kinetic Works

2013, Julio Le Parc, Daros Latinamerica, Casa Daros, éditions Hatje Cantz