Manuel Rendón Seminario (1894-1982)

Manuel Rendón - Arte Latinoamericano Paris
© Anonyme

1894, Paris, France – 1980, Lisbonne, Portugal

Peintre. Il naît dans une famille très aisée. cette époque, en raison du boom des exportations de cacao en Equateur, de riches Equatoriens vivaient à Paris, d’où Manuel Rendón Seminario, des deux familles les plus riches, a grandi à Paris, mais il était équatorien. II souhaite devenir peintre, et il étudie à l’Académie de la Grande Chaumière. L’artiste n’est pas très à l’aise avec l’enseignement traditionnel et il continue en autodidacte. Les ennuis d’argent commencent à Paris et il est obligé d’exposer ses œuvres avec la complicité d’Henri Matisse, son mécène qui croit en son art. Mais la première guerre Mondiale le force à partir pour l’Équateur. Son inspiration change : il peint son pays d’origine avec une rare intensité, décrivant le quotidien trouble de ce pays. Rendón dit lui même : “le papier du peintre est là pour organiser les possiblités qui lui sont offertes.”

Son style s’approche du constructivisme européen, avec des inspirations latino-américaines. L’artiste peint aussi des muraux à Mexico et un autre, oublié, sera montré à Guayaquil en 1994.

Il décède à Lisbonne en 1980 à l’âge de 86 ans. Rendón reste à ce jour l’un des peintres équatoriens les plus importants du XXe siècle, avec son ami Oswaldo Guayasamin et Eduardo Kingman. Les oeuvres de Manuel Rendón influencent des générations d’artistes dans toute l’Amérique latine et en Europe, dont notamment Antoni Tàpies, Antonio Saura, Enrique Tabara, Carlos Catasse, Estuardo Maldonado, Félix Arauz, Oswaldo Viteri, Aníbal Villacís et Theo Constante.

200 obras del pintor ecuatoriano Manuel Rendón 

Réalisateur : El Universo

Chose incroyable mais vraie : Un musée est un gardien de la mémoire ; à l’intérieur de celui-ci se trouvent – en sécurité – de véritables trésors de l’histoire de l’art. Le Museo Antropológico y de Arte Contemporáneo (MAAC) conserve un total de 3 400 œuvres, dont des peintures, des sculptures, des pièces archéologiques, etc.

Sa réserve picturale a commencé avec un lot de peintures de Víctor Manuel Rendón Seminario, une acquisition faite par la Banque centrale de l’Équateur en 1974 pour le musée anthropologique de l’époque.

Peintures

Oeuvres de Manuel Rendón Seminario

Tête d'homme, 1928 Huile sur toile 100 x 72 cm

Tête d’homme

1928, huile sur toile, 100 x 72 cm

Le Majordome, 1940 Huile sur toile 100 x 85 cm

Le Majordome

1940, huile sur toile, 100 x 85 cm

Sans titre, 1932 Huile sur toile 100 x 73 cm

Sans titre

1932, huile sur toile, 100 x 73 cm

Homme, 1940 Technique mixte 73 x 60 cm

Homme

1940, technique mixte, 73 x 60 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition