Mateo Manaure (1926-2018)

Mateo Manaure (1926-2018) - Arte Latinoamericano Paris

© Manuel Sarda

18 octobre 1926, Uracoa, Vénézuela – 19 mars 2018, Caracas, Vénézuela

Peintre. Entre 1941 et 1946, il étudie à l’Escuela de Artes Plásticas y Artes Aplicadas sous la direction d’Antonio Edmundo Monsanto. Il y étudie les arts graphiques dans l’atelier de Pedro Ángel González, dont il est l’assistant. Il commence également à participer au salon des artistes du Museo Bellas Artes de Caracas.

En 1947, Mateo Manaure remporte le premier prix national des arts plastiques et se rend à Paris. Il retourne à Caracas l’année suivante pour travailler avec le Taller Libre de Arte. Manaure retourne à Paris en 1950 et de s’implique dans le mouvement artistique de Los Disidentes (« les dissidents »). Ce mouvement marquait la rupture avec le figurativisme et le renouvellement de la peinture vénézuélienne traditionnelle. Il retourne à Caracas en 1952 pour fonder la Galería Cuatro Muros avec Carlos González Bogan, et présente la première exposition d’art abstrait au Venezuela. Il commence également à collaborer avec l’architecte Carlos Raúl Villanueva, d’abord sur la Cité universitaire de Caracas, à laquelle il contribue avec 26 œuvres d’art et est  » promu  » superviseur artistique du campus, puis sur d’autres espaces publics comme le réaménagement du quartier du 23 de Enero. Pendant les années suivantes, Manaure a continué à se développer au sein de l’art abstrait, qui constituait l’avant-garde artistique vénézuélienne de l’époque.

En honneur à son travail, en 2009, le musée d’art contemporain Mateo Manaure a été ouvert à Maturín, Monagas. 

L’artiste décède à Caracas le 19 mars 2018 à l’âge de 92 ans. Il est considéré comme un maître de l’abstractionnisme et pour avoir créé la plus grande peinture murale en verre du monde à Caracas.

Mateo Manaure

Mateo Manaure est né à Uracoa, dans l’État de Monagas, en 1926. En 1950, il commence à travailler à la création de multiples peintures murales pour la Ciudad Universitaria.

Depuis lors, il se consacre entièrement à sa production artistique, ainsi qu’à l’enseignement dans divers domaines et maisons d’études. Sa longue carrière a fait de lui l’un des artistes vénézuéliens les plus admirés et respectés.

Peintures

Oeuvres de Mateo manaure

Columna Policromada, 2006, acrylique sur bois, 160 × 60 cm

Columna Policromada

2006, acrylique sur bois, 160 × 60 cm

Construcción (Homenaje a Marcel Duchamp), 1996, acrylique sur panneau, 129,5 x 120 cm

Construcción (Homenaje a Marcel Duchamp)

1996, acrylique sur panneau, 129,5 x 120 cm

Cubo, 1991, acrylique sur bois, 100 × 100 cm

Cubo

1991, acrylique sur bois, 100 × 100 cm

Composición no 2, 1956, duco sur bois, 100 x 49,5 cm

Composición no 2

1956, duco sur bois, 100 x 49,5 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

« para jeron »

2022, mendoza.gallery, Caracas, Miami

« re-OPEN / re-VALUE »

2022, mendoza.gallery, Caracas, Miami

« Mateo Manaure – Anthology »

2021, Durban Segnini Gallery, Miami, Etats-Unis

« Work In Progress »

2021, Odalys, Madrid, Espagne

« LARGE FORMAT »

2018, Durban Segnini Gallery, Miami, Etats-Unis

« Speaking of Abstraction »

2016, Durban Segnini Gallery, Miami, Etats-Unis

« Abstraction and Constructivism. Continuity and Breakdown of Latin American Modernity, »

2015, Durban Segnini Gallery, Miami, Etats-Unis

« Mateo Manaure | Columnas Policromadas »

2014, Odalys, Madrid, Espagne

Récompenses

Prix Armando Reverón

1994, Asociación Venezolana de Artistas Plásticos, Caracas, Vénézuela

Prix Ie Salon Marcos Castillo

1966, Instituto Nacional de Hipódromos, La Rinconada, Caracas, Vénézuela

Prix John Boulton

1965, Salón Oficial, Caracas, Vénézuela

Prix John Boulton

1950, Salón Oficial, Caracas, Vénézuela

Prix National des Arts Plastiques

1947, Salón Oficial Anual de Arte Venezolano, Caracas, Vénézuela

Publications

Mateo Manaure: Columnas Policromadas

2013, Belgica Rodriguez, Durban Segnini Gallery, Miami, Etats-Unis

Mateo Manaure Arte y Conciencia

1989, Lucila Vélasquez, Ernesto Armitano Editor, Venezuela