Matilde Pérez (1916-2014)

Matilde Perez - Arte Latinoamericano Paris

© Memoria Chilena

7 décembre 1926 – 1 octobre 2014, Santiago du Chili

Plasticienne. Pérez étudie l’art à l’Université du Chili, où elle a été l’élève de Pablo Burchard et de Jorge Caballero, recevant également des cours de Pedro Reszka et de Laureano Guevara. À l’école des Beaux-Arts, elle épouse Gustavo Carrasco Délano, avec qui elle a un fils, l’architecte Gustavo Carrasco Pérez.

Elle s’installe à Paris, en France, au début des années 1960, où elle s’intéresse à l’art cinétique, qui se concentre sur le mouvement, notamment au travail de Victor Vasarely. Enthousiaste à cette forme d’expression qui lui correspond, Pérez rejoint le mouvement et devient une artiste cinétique.

Son travail montre l’expérimentation des possibilités de création de mouvement virtuel à travers l’illusion optique, et est basé sur l’investigation des effets visuels des formes abstraites et l’utilisation de la couleur. Sa peinture combine l’étude de l’espace, de la ligne, de la couleur et des matériaux, ce qui révèle une rigueur dans la composition, un contrôle rationnel de la couleur et un respect du support. 

Elle décède à l’âge de 97 ans d’un arrêt cardiaque le 1er octobre 2014 à Santiago.

Matilde Pérez est considérée comme la pionnière de l’art cinétique au Chili et de nombreux hommages lui sont rendus. Le plus important survient en 2012, à Londres, où une rétrospective de son travail a lieu à Pinta London. En 2015, Google réalise même un Doodle en hommage à l’artiste pour son 99ème anniversaire.

Documental Ángel Acosta León

Réalisateur : Vladimir Garcia

Teaser du documentaire réalisé par Vladimir Garcia et Champola, raconte la vie et l’œuvre de l’artiste plastique Ángel Acosta León. Le monde sudiste d’un artiste oublié qui exprimait dans son œuvre la “cubanité” de son monde intérieur, il a disparu en mer le 5 décembre 1964 alors qu’il rentrait à Cuba après son succès en Europe. Selon les dires du réalisateur, “sa mort est sa dernière œuvre”.

Peintures

Oeuvres d’Ángel Acosta León

Cafetera, 1960 Huile sur carton 26 x 20 cm

Cafetera

1960, huile sur panneau, 25,4 x 19,7 cm

Sans titre, 1963 Huile sur carton 71 x 120 cm

Sans titre

1963, huile sur carton, 71 x 120 cm

Homme et femme debout 1960 Gouache, encre & aquarelle sur papier 28 x 23 cm

Homme et femme

1960, gouache, encre et aquarelle sur papier, 24 x 34.4 cm

Pájaro Zunzun, 1963 huile sur Isorel 63 x 81 cm

Pájaro Zunzun

1963, huile sur Isorel, 63 x 81 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition