Pablo Curatella Manes (1891-1962)

Pablo Curatella Manes - Arte Latinoamericano Paris

© Archives Pablo Curatella Manes

14 décembre 1891, La Plata, Argentine – 14 novembre 1962, Buenos Aires

Sculpteur. Fils d’immigrés grecs et italiens, Pablo Curatella Manes naît à La Plata, en Argentine. Curatella Manes manifeste enfant un intérêt pour la sculpture en visitant le musée des Beaux-Arts de sa ville natale.

Après un essai raté comme apprenti chez un typographe, il apprend la sculpture en compagnie d’Arturo Dresco. La famille déménage à Buenos Aires et il étudie à l’école des Beaux-Arts en 1907. Curatella Manes en profite pour visiter l’Europe, en particulier l’Italie, et Paris en 1912 .

Il suit les cours du célèbre Antoine Bourdelle et d’Aristide Maillol mais est contraint de repartir au début de la guerre. Après un bref retour en 1917, l’artiste rencontre Brancusi, Juan Gris, Le Corbusier. Curatella Manes a continué à sculpter pendant son mandat diplomatique. Il a fait partie de ceux qui, en 1946, ont réinauguré le Salon des Indépendants, une société d’artistes et une série d’expositions interdites par le régime de Vichy.

Invité comme commissaire de la Biennale de Paris de 1961, il rouvre son atelier de la rue Lauriston. Ses œuvres El Guitarrista et Torso Femenino ont été acquises par le Musée d’art moderne de la Ville de Paris.

Mais malade, il doit rentrer à Buenos Aires précipitamment, où il décède à l’âge de 70 ans en 1962.

Recorrido Delia Cugat

Réalisateur : Nosotras Proponemos TV

Nosotras Proponemos TV a été invité à participer à l’exposition Transformation. L’espace musée a été réalisé pour faire place à 4 artistes qui composent la collection du Musée National de la Gravure de Buenos Aires : Ana María Moncalvo, Fernanda Barrera, Laura Bustos Vocos et Delia Cugat, et les montrer, dans un montage où ils rencontrent et traverser les temps et les sens pour les voir avec des yeux nouveaux. La diffusion de ces œuvres se poursuit désormais dans cette visite virtuelle au format animation.

Peintures

Oeuvres de Delia Cugat

Encuentros , 1996, huile sur toile, 146.7 x 97.2 cm

Encuentros

1996, huile sur toile, 146.7 x 97.2 cm

La ventana, 1980, huile sur toile, 73.3 x 92.1 cm

La ventana

1980, huile sur toile, 73.3 x 92.1 cm

Turbulences Argentinean School, huile sur toile, 92 x 73 cm

Turbulences Argentinean School

1991, huile sur toile, 92 x 73 cm

Untitled (Abstract Figure), 2020, aquarelle sur papier, 71.1 x 48.3 cm

Untitled (Abstract Figure)

2020, aquarelle sur papier, 71.1 x 48.3 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Delia Cugat, Sergio Camporeale, Pablo Obelar, Daniel Zelaya : Grupo Grabas

2022, Galerie Jacques Martinez, Buenos Aires, Argentine

Galería Pecanins

1977, avec le groupe “Grabas”, Mexico, Mexique

Galería Latinoamericana

1972, La Havane, Cuba

Galería La Ruche

1967, Buenos Aires, Argentine

Galería Antígona

1963, Buenos Aires, Argentine

 

Récompenses

Segundo Premio, Salón de artes Plásticas

2004, La Pampa, Argentine

Prix de la Ville de Monaco

1991, Monte Carlo, Monaco

Premio de Grabado “Cordero Guerra”

1969, Rio de Janeiro, Brésil

Premio Grabado Salon Nacional Buenos Aires

1970, Buenos Aires, Argentine

 

Publications

Delia Cugat, Sergio Camporeale (1989-1992)

1992, Damian Hayon, Galerie d’Art de Francony

Pintores Argentinos del Siglo XX : Cugat

1982, Fermin Fevre, Centro Editor de América Latina