Roberto Matta (1911-2002)

Roberto Matta - Arte Latinoamericano Paris
© Anonyme

11 novembre 1911, Santiago du Chili – 23 novembre 2002, Paris

Peintre. Roberto Matta étudie l’architecture en 1933, mais abandonne pour s’installer en France. Il travaille avec Le Corbusier, voyage en Espagne, rencontrant Federico Garcia Lorca, en Scandinavie et à Londres où il rencontre Magritte. Fuyant la guerre, il part pour New York. La galerie Julien Lévy expose ses premiers travaux. Là-bas, Matta découvre Pollock, qui fréquente son atelier. En 1948, Breton l’exclut du groupe surréaliste. L’artiste est connu pour son engagement politique: il critiquera la guerre du Vietnam et la guerre d’Algérie.

On peut qualifier son œuvre de “surréalisme spatial”: de grands formats où s’étalent des formes cosmiques, des arabesques, des pointes, avec une forte connotation sexuelle. Les jeux de lumières et les couleurs y sont particulièrement impressionnants.

Ses enfants sont Gordon Matta-Clark (1943-1978), John Sebastian dit Batan (1943-1976), Pablo, Federica, Ramuntcho, et Alisée. Certains ont suivi comme leur père une carrière artistique.

Le “dernier des surréalistes” décède le 23 novembre 2002 à 91 ans.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This