Tarsila do Amaral (1886-1973)

Tarsila do Amaral - Arte Latinoamericano Paris

© Anonyme

1er septembre 1886 – 17 janvier 1973, São Paulo

Peintre. En 1920, elle part à Paris pour y approfondir sa formation artistique. Là-bas, Tarsila do Amaral côtoie les artistes modernistes comme André Lhote, Fernand Léger et Albert Gleizes. Elle accède au monde des arts parisiens, s’imprégnant des idées de l’époque. Pourtant, elle décide de retourner au Brésil avec ses amis Anita Malfatti, Mario de Andrade et Menotti del Picchia, et devient bientôt la figure de proue de l’art moderniste. Son style vif et coloré est un mélange de sa culture et des techniques parisiennes (dessins préparatoires, mise en valeur des compositions). Ses œuvres sont imprégnées de rêveries où la nature prédomine. Engagée, elle adhère au Parti communiste et embrasse le réalisme, ne revenant vers son style du début que vers la fin de sa vie.

La Maison de l’Amérique Latin expose son travail en 2006. Le directeur du Musée des Beaux-Arts de Rio, Paulo Herkenhoff, affirme qu’elle était le baromètre de la société brésilienne des premières décennies du XXe siècle.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This