Wifredo Lam (1902-1982)

Wifredo Lam - Arte Latinoamericano Paris
© Man Ray

8 décembre 1902, Sagua La Grande, Cuba – 11 septembre 1982, Boulogne-Billancourt, France

Peintre. Wifredo Lam est cantonais par son père et congolais et espagnol par sa mère. Celle-ci, fervente catholique, et sa marraine, Antonica Wilson, dite Mantonica, prêtresse Santeria, auront une énorme influence sur son travail. Il entre en 1924 à l’Académie Royale des Beaux-Arts San Fernando à Madrid, mais il en part en 1926, déçu de l’enseignement.

Ce qui le conduit à fréquente l’Escuela Libre de Paisaje où il rencontre Salvador Dali. Lam est attiré par Goya, Durer et Breughel pour leur expression de la douleur. Il s’installe à Paris en 1938 et se lie d’amitié avec Picasso qui lui présente tous ses amis : André Breton, George Braque, Matisse, Léger… Il se lie d’amitié avec des personnalités de grande importante : l’écrivain Aimé Césaire, le peintre catalan Joan Miró ou encore le marchand d’art Pierre Loeb. La guerre le fait nouvellement fuir vers Cuba mais il est horrifié par le régime sévère de Batista. Curieux, il continue à voyager, se rend aux plus grandes foires de son époque et traverse différentes périodes artistiques : cubisme, surréalisme, CoBrA…

Lam est principalement connu pour ses grandes toiles expressionnistes marquées par ses origines métissées, la mythologie africaine et la Santeria.

Il décède à Paris en 1982 à l’âge de 80 ans. Son héritage culturel est inestimable et considéré comme le plus important de son temps. C’est l’un des peintres cubains les plus connus au monde.

Wifredo Lam | TateShots

Réalisateur : Tate Modern

L’œuvre de Lam, qui aborde avec poésie les thèmes de l’injustice sociale, de la nature et de la spiritualité, a été accueillie au niveau international à la fois avec consternation et acclamation. Témoin des bouleversements politiques du XXe siècle tout au long de sa longue carrière – y compris la guerre civile espagnole et le début de la Seconde Guerre mondiale – Lam a défini une manière nouvelle et unique de peindre pour un monde post-colonial. L’œuvre de Lam apporte aujourd’hui une perspective historique aux questions contemporaines.

Peintures

Oeuvres de Wifredo lam

Les Trois Grâces, 1933 Bronze 30 x 40 cm

Les Trois Grâces, 1933 Bronze 30 x 40 cm

Femme assise, 1955 Technique mixte 130 x 98 cm

Femme assise, 1955 Technique mixte 130 x 98 cm

La jungle, 1943 Gouache sur papier 240 x 230 cm

La jungle, 1943 Gouache sur papier 240 x 230 cm

Femme, 1957 Technique mixte 70 x 54 cm

Femme, 1957 Technique mixte 70 x 54 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

“Au-delà”

2023, Lafayette Anticipations, Paris, France

“Wifredo Lam : Indivisible”

2022, Museo Nacional de Bellas Artes, la Havane, Cuba

“Wifredo Lam : Nouveau nouveau monde”

2018, Galerie Gmurzynska, Zurich, Suisse

“Wifredo Lam et les poètes”

2016, Musée Millennium, Pékin, Chine

“Wifredo Lam”

2015, Centre Pompidou, Paris, France

“Wifredo Lam: Imagining New Worlds”

2014, McMullen Museum, Boston College, Boston, Etats-Unis

“Fire Tongues. Ceramics by Wifredo Lam”

2012, Galerie Gmurzynska, Zurich, Suisse

“Wifredo Lam, 1902-1982, voyages entre caraïbes et avants-gardes”

2010, Musée des Beaux-Arts, Nantes, France

“Lam: a obra gráfica”

2009, Caixa Cultural Rio de Janeiro / Sao Paolo, Brésil

Récompenses

Prix Marzotto

1964, Valdagno, Italie

Médaille d’or

1955, Prix Lissone, Liss, Italie

Premier Prix

1951, Salon Nacional de Pintura, Escultura y Grabado de La Havane, Cuba

Bourse d’études

1923, municipalité de Sagua la Grande, Cuba

Publications

Wifredo Lam – Catalogue raisonné

2016, Eskil Lam, Dominique Tonneau-Ryckelynck, Dorota Dolega-Ritter, Catherine David, éditions Hervé Chopin

Wifredo Lam 

1998, Max-Pol Fouchet, éditions Cercle D’art

Wifredo Lam – The Ey Exhibition

2016, Catherine David, Tate Publishing

Wifredo Lam – Catalogue raisonné

2016, Eskil Lam, Dominique Tonneau-Ryckelynck, Dorota Dolega-Ritter, Catherine David, HC Editions

Wifredo Lam

2009, Jacques Leenhardt, éditions Hervé Chopin

Wifredo Lam et l’éternel féminin

2015, Peggy Bonnet Vergara, éditions L’Harmattan

Wifredo Lam :  El ultimo viaje del buque fantasma

1976, Wifredo Lam, Gabriel Garcia Marquez, éditions Poligrafa

Wifredo Lam, 1902-1982, voyages entre caraïbes et avants-gardes

2010, Wifredo Lam, éditions Fage