Diego Rivera (1886-1957)

Diego Rivera - Arte Latinoamericano Paris
© Museo Frida Kahlo

8 décembre 1886, Guanajuato, Mexique – 24 novembre 1957, Mexico

Peintre. De son vrai nom Diego Maria Concepción Juan Nepomuceno Estanislao de la Rivera y Barrientos Acosta y Rodriguez. Diego Rivera fuit l’école militaire et entre à l’académie des Beaux-Arts de San Carlos.

En 1904, voulant quitter l’école et le Mexique, il obtient une bourse d’études pour l’Europe. L’Italie le marque par la technique de Giotto, l’Espagne le charme pour ses paysages sauvages. Paris lui fait découvrir les grands artistes et intellectuels de l’époque : Juan Gris, André Breton, Pablo Picasso, Angel Zarraga. Un drame personnel le fait partir pour le Mexique en 1921. Son style cubiste disparaît pour laisser place à ses racines mexicaines : les révolutions, les scène de genre, la nature.

Sa rencontre avec Frida Kahlo sera décisive, et influencera énormément son art et le sien également. Son genre de prédilection reste l’art mural : exaltation du travail de l’homme, personnages charismatiques, nature à la fois cruelle et bienveillante le tout avec une sensualité exacerbée, typiquement latino-américaine.

Rivera tombe malade en 1955, et décide de suivre un traitement au cobalt révolutionnaire pour l’époque. Durant sa convalescence, il réunit les fonds nécessaires pour construire la fameuse Casa Azul à Coyoacán, Mexico, où il a vécu avec Frida Kahlo. Malheureusement, il décède en 1957 d’un cancer.

Il est l’un des rares artistes mexicains à avoir vécu de son art et eu une reconnaissance internationale. Rivera est également reconnu comme l’un des peintres muralistes les plus importants de son temps, celui qui a réellement apporté les bases de ce art méconnu.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This