José Garcia Cordero (1951)

José Garcia Cordero - Arte Latinoamericano Paris
© Gleda Galán

1951, Santiago de los Caballeros, République dominicaine

Peintre. José Garcia Cordero étudie à l’Ecole d’Architecture de Saint-Domingue en 1969 puis suit des cours de peinture à l’atelier de Gilberto Hernandez Ortega, un célèbre peintre.

Il s’installe à Paris en 1977 où il étudie à la Faculté d’Histoire de Vincennes. Peu après, Garcia Cordero gagne le premier prix de dessin de la Biennale des Arts Visuels du Musée d’Art Moderne de Saint-Domingue, récompense qu’il obtiendra une seconde fois en 1990, dans la section peinture cette fois-ci. Il déménage à Montreuil en 1996 et continue de gagner de nombreux prix en République Dominicaine et en France.

Son style figuratif est cynique et moqueur, où la nature se montre ambivalente par rapport à l’homme. Tantôt envahissante, tantôt sèche et désolée, elle n’est pas parfois pas d’un grand secours. La faune aussi possède un double visage : attachant mais aussi inquiétant comme ces canidés tirant la langue au spectateur, ou les ours en peluche en armure gentils d’apparence mais au fond peu recommandables.

Récemment, Garcia Cordero a obtenu la Médaille du Mérite à la Maison au Sénat en compagnie de Fernando Botero.

José Garcia Cordero, Couvent des Cordeliers, Paris

Réalisateur : piuriparis

Le Réfectoire des Cordeliers est historiquement le dernier vestige d’un couvent franciscain construit au début du XVIe siècle. Cet édifice de 700 m², aujourd’hui classé monument historique, était un haut lieu de la Révolution française, abritant les débats animés de Danton, Desmoulin et Marat.

Le couvent des cordeliers est une ancienne église gothique, qui fut le lieu de création du fameux club des cordeliers, fondé par Camille Desmoulins en 1789, lors de la révolution française.

Peintures

Oeuvres de José Garcia Cordero

Troncs, 2008 Acrylique sur toile 200 x 200 cm

Troncs

2008, acrylique sur toile, 200 x 200 cm

La montagne, 2004 Acrylique sur toile 120 x 120 cm

La montagne

2004, acrylique sur toile, 120 x 120 cm

Le devenir épineux de l'être, 2004 Acrylique sur toile 97 x 130 cm

Le devenir épineux de l’être

2004, acrylique sur toile, 97 x 130 cm

Cactus, 2004 Acrylique sur toile 300 x 200 cm

Cactus

2004, acrylique sur toile, 300 x 200 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition