Ricardo Carpani (1930-1997)

Ricardo Carpani - Arte Latinoamericano Paris
© Museo Evita

2 février 1930, Tigre, Argentine – 9 septembre 1997, Buenos Aires

Peintre. Ricardo Carpani commence des études de droit mais les abandonne très vite. A l’âge de 20 ans il décide de partir pour Paris.

Là-bas, Ricardo Carpani subsiste en devenant modèle pour des artistes, puis finit par devenir lui-même artiste. Il retourne à Buenos Aires en 1952 et étudie en compagnie d’Emilio Pettorutti. Sa première exposition a lieu en 1957. Dans les années 70, l’artiste s’échappe de la dictature militaire argentine et s’établit à Madrid. Il ne cesse de voyager en Europe, aux États-Unis, à Cuba, au Mexique et en Équateur. Avec la Commission de Défense des Droits de l’Homme, il dénonce les dérives dictatoriales de l’Argentine au monde entier. Avant sa mort, il peint un impressionnant portait de Che Guevara.

L’oeuvre de Carpani est emprunte d’un fort caractère social et politique, où il décrit le dur quotidien des pauvres, des ouvriers et des chômeurs, non sans une grande force dans les traits et une atmosphère très sensuelle, presque étouffante, aux camaïeux de couleurs intenses. Le côté festif et brûlant de l’Argentine se manifeste aussi par les biais de peintures de tangos, de cafés, et les fameux barrios de Buenos Aires.

Il décède à Buenos Aires, à l’âge de 67 ans.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This