Sergio de Camargo (1930-1990)

Sergio de Camargo - Arte Latinoamericano Paris
© Itaú Cultural

1930 – 1990, Rio de Janeiro, Brésil

Sculpteur. A 16 ans, Sergio de Camargo étudie l’art à l’académie Altamira de Buenos Aires sous la conduite d’Emilio Pettoruti et Lucio Fontana. Camargo voyage en Europe en 1948 où il rencontre Constantin Brancusi, Jean Arp et Henri Laurens, sculpteurs reconnus. L’artiste alterne séjours au Brésil en 1953 et expositions dans des galeries à Rio. C’est dans son pays natal qu’il découvre les mouvements émergents du constructivisme et de l’art cinétique. Il en ressort profondément bouleversé et son art s’en ressent. Camargo a découvert que les formes volumétriques capturaient les qualités immatérielles de l’être, et que jouer avec la lumière et la forme servent à exprimer des sentiments d’existence.

C’est l’année suivante qu’il expérimente le bronze dans ses travaux. Puis il décide de s’installer à Paris en 1961, où il fait partie du Groupe de Recherche d’Art Visuel: le G.R.A.V. Il gagne de nombreuses distinctions dans les années 60. Camargo utilise divers matériaux à travers son existence: sable et tissu en 1963, bois en 1963, les années suivantes le marbre. Le but est d’exprimer la sensation de plein et le vide, l’harmonie, avec des jeux d’ombres et de lumière.

Sergio de Camargo rentre à Rio en 1975 et y reste jusqu’à sa mort en 1990, et reste à ce jour l’un des plus importants sculpteurs brésiliens. La Tate Gallery de Londres possède une œuvre de de Camargo dans sa collection permanente.

Oeuvres de Sergio de Camargo