Xul Solar (1887-1963)

Xul Solar (1887-1963) - Arte Latinoamericano Paris

© Pintores Argentinos del Siglo XX

14 décembre 1887, San Fernando, Argentine – 9 avril 1963, Tigre, Argentine

Peintre. De son vrai nom Oscar Agustín Alejandro Schulz Solari. Son père est lituanien et sa mère italienne. Il étudie la musique et l’architecture, mais ne finit pas son cursus. Croyant partir pour Hong Kong en 1912, il débarque à Londres, où vit sa tante et sa mère. Durant la guerre, en Italie, Solar se lie d’amitié avec Emilio Pettoruti, et commence à peindre assidûment. Il prend comme pseudonyme “Xul Solar”, Xul est lux à l’envers et veut dire lumière en latin. Son nom “lumière solaire” est un hommage à ses racines latino-américaines et à l’énergie du soleil.

Il expose la première fois en 1924 à Paris. L’artiste fait la connaissance de l’occultiste britannique Aleister Crowley et de sa maîtresse Leah Hirsig, qui fondent de grands espoirs sur lui. Solar retourne à Buenos Aires, où il s’associe rapidement au “groupe Florida”, cercle d’avant-garde avec Jorge Luis Borges, un autre ami. Astrologue et passionné par les sciences occultes, Solar organise des réunions sur l’astrologie, et inaugure à Buenos Aires en 1939 le Pan-Klub, lieu de rencontres entre intellectuels argentins.

Son travail est peuplé de formes surréalistes à l’aspect inquiétant et onirique. Il a dépeint des paysages et une architecture fantastiques qui reflétaient son intérêt profond pour le mysticisme, la théosophie et l’astrologie. Solar fut également l’inventeur de deux nouvelles langues : le néocriollo et le panlengua. En 1962, un an avant sa mort, le Musée national d’art moderne de Paris lui consacre une grande exposition.

Il décède ensuite dans sa maison de Tigre en 1968, à l’âge de 75 ans. Pan-Klub, son ancien club d’astrologie situé à Buenos Aires au 1214 rue Laprida, est devenu le Musée Xul Solar.

Video 360° : Xul Solar

Réalisateur : Educar Portal

Educar Portal propose une renversante vidéo en 360° basée sur les toiles du maître argentin Xul Solar. Découvrez l’univers phantasmagorique et onirique de ce peintre longtemps oublié en 3 dimensions avec des explications intéressantes sur le travail de l’artiste.

Educ.ar est le portail éducatif du ministère de l’éducation nationale d’Argentine. Il s’agit d’un site qui fournit des contenus liés aux différents domaines de la connaissance, dans le but de promouvoir un enseignement et un apprentissage de qualité.

Peintures

Oeuvres de xul solar

Xi Min Diva, 1961, tempera sur papier posé sur carton, 23.4 x 16.5 cm

Xi Min Diva

1961, tempera sur papier posé sur carton, 23.4 x 16.5 cm

Sans titre, 1959, technique mixte, 30.8 x 40 cm

Sans titre

1959, technique mixte, 30.8 x 40 cm

Sans titre, 1918, huile sur panneau, 18.8 x 18.8 cm

Sans titre

1918, huile sur panneau, 18.8 x 18.8 cm

GrafIa, 1958, tempera sur papier, 25 x 38 cm

GrafIa

1958, tempera sur papier, 25 x 38 cm

autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions notables

Museo Nacional de Bellas Artes

1990 avec la Galerie du Dragon, Santiago du Chili, Chili

7è Biennale de São Paulo

1961, São Paulo, Brésil

Casa de las Américas

1960, La Havane, Cuba 

Exposition collective, 5è Biennale de São Paulo

 1959, São Paulo, Brésil

Salón Anual, Museo Nacional de Bellas Artes

1959, La Havane, Cuba

Galería Habana, Arte y Cinema La Rampa

1958, La Havane, Cuba

 

Récompenses

Premio de la II Bienal Interamericana de México

1960, Mexico, Mexique

Premio Adquisición del Salón Anual de Pintura, Escultura y Grabado

1959, La Havane, Cuba

Publications

Angel Acosta Leon y su magia

2013, Rosa Chediak, autoédition