Mario Roldán Villa (1934)

Mario Roldán Villa - Arte Latinoamericano Paris
© Mario Roldán Villa 

15 juillet 1935, Cali, Colombie

Plasticien. Il travaille à Carvajal & Cia dans la section d’Art et de Design en 1964, puis commence à s’intéresser aux trames. Il expose pour la première fois en 1967 à Bogota, sous la direction de Mirea Zadwasky. Grâce à ses trames, Roldan Villa se fait connaître auprès de Marta Traba, celle-ci lui affirme qu’il réalise de l’art cinétique. Il obtient une bourse pour étudier à Paris, expose à la galerie Denise René et grâce à Vasarely, rejoint un groupe d’artistes cinétiques.

Il rencontre Soto et travaille dans son atelier, dans celui de Cruz-Diez, et enfin, dans celui d’Hugo Demarco, dont il fut l’assistant. Roldan Villa rencontre le critique d’art Frank Popper, féru d’art cinétique. Il repart en Colombie et finit ses études à l’université del Valle section architecture. En 1996, il s’installe définitivement à Paris et renoue avec ses amis.

La même année, Roldan Villa réussit à faire publier les écrits de Popper, « L’Art Cinétique », livre fondateur du genre.

Oeuvres

Pin It on Pinterest

Share This