Eduardo Jonquieres (1918-2000)

Eduardo Jonquieres - Arte Latinoamericano Paris
© Alberto Jonquieres (détail)

1918 – 2000, Buenos Aires, Argentine

Peintre, poète. Il entre à l’Ecole Normale des Professeurs “Mariano Acosta” où il devient l’élève de Arturo Marasso. Il y connait Julio Cortázar avec qui, à partir de 1946, il noue une amitié qui durera toute la vie. Eduardo Jonquieres fait ses études à l’école des Beaux-Arts de Buenos Aires. Son style de l’époque est plutôt figuratif, imprégné de l’Ecole Mexicaine et de Pablo Picasso. En 1946 et 1948, naissent ses deux enfants, Marie-Claude et Alberto. Il continue de nouer une importante correspondance avec  Julio Cortazar jusqu’à la mort de ce dernier, en 1984.

En 1952, Jonquieres change de style pour l’abstraction, et il est cette fois-ci influencé par le Bauhaus et l’art concret. Dans les années 50, l’artiste anime à Buenos Aires un groupe de peintres d’avant-garde, l’Art Nouveau composé de Carmelo Arden-Quin, Martha Boto et Gregorio Vardanega. Ce groupe exposera d’ailleurs les premières œuvres de Luis Tomasello. Particulièrement attiré par l’écriture et la poésie, il publiera plusieurs recueils de ses compositions. Il enseigne l’histoire de l’art à l’université de La Plata, et occupe un poste à l’ambassade de France en Argentine. Grâce à cela, il s’installe à Paris en 1958 et entre à l’UNESCO.

Il décède en 2000 dans sa ville natale, à l’âge de 82 ans.

Eduardo Jonquieres

Réalisateur : Claude Guibert

Extrait de “Eduardo Jonquières, vers l’absolu” de l’Encyclopédie audiovisuelle de l’art contemporain.

“Cet art construit géométrique est certes une école de rigueur, de précision, d’ascétisme presque. Mais c’est également, me disait Eduardo Jonquières, une démarche spirituelle. Cette recherche de l’absolu, valeur à la fois plastique et spirituelle, revient souvent chez les peintres de cette discipline. Je repense, notamment à Luc Peire qui soulignait fortement cette dimension dans sa peinture.”

Peintures

Oeuvres d’Eduardo Jonquieres

Sans titre, 1989 Huile sur toile 46 x 55 cm

Sans titre

1989, huile sur toile, 46 x 55 cm

Composition abstraite 24, 1976 Acrylique sur toile 80 x 80 cm

Composition abstraite 24

1976, acrylique sur toile, 80 x 80 cm

Sans titre, 1978 Huile sur toile 50 x 50 cm

Sans titre

1978, huile sur toile, 50 x 50 cm

Composition abstraite 25, 1976 Acrylique sur toile 80 x 80 cm

Composition abstraite 25

1976, acrylique sur toile, 80 x 80 cm

Autres informations

Travaux, récompenses & livres

Expositions personnelles

Jonquieres: 50 años después de París a Buenos Aires

2012, Museo de Arte Contemporáneo Latinoamericano (MACLA), Buenos Aires, Argentine

Museo SIVORI

2012, Buenos Aires, Argentine

2008 Retrospective au MACLA, La Plata, Argentine

2005 Galerie Christian Arnoux, Paris

Galerie Christian Arnoux

2005, Paris, France

Espace Latino-Américain

1986, Paris, France

Galerie Verifica, 8 + 1

1982, Venise, Italie

Galerie Altamira

1981, Palma de Majorque, Espagne

Galerie Kandinsky

1980, Madrid, Espagne

Centre «Il Portello»

1977, Gênes, Italie

Galerie Sincron

1973 , Brescia, Italie

Galerie Yvette Morin

1964, Paris, France

Expositions collectives

“Los otros cielos”

2014, Museo National de Bellas artes, Buenos Aires, Argentine

“Cortázar intimo”

2010, MACLA, La Plata, Argentina.

Galerie Drouart

2009, Paris, France

Galerie Beckel-Odille-Boicos

2008, Paris, France

Galerie Christian Siret

2004, Paris, France

Galerie Beckel-Odille-Boicos, avec Alberto Jonquières

2003, Paris, France

Galerie Vismara

1986, Milan, Italie.

Galerie d’Art de l’aéroport d’Orly

1986, Orly, France

Espace Latino-américain, «Petits formats»

1986, Paris, France

Espace Latino-américain, Hommage à Julio Cortazar

1986, Paris, France

Espace Latino-américain, «Les amis de Jorge Carrozzino»

1986, Paris, France

Foire de Bari

1986, Bari, Italie

Publications

Pintores Argentinos del Siglo XX : Cugat

1982, Fermin Fevre, Centro Editor de América Latina

Delia Cugat, Sergio Camporeale (1989-1992)

1992, Damian Hayon, édition inconnue